Nous utilisons les cookies, ils nous aident à vous procurer une meilleure expérience en ligne.
En utilisant notre site web, vous acceptez le fait que nous puissions stocker des cookies sur votre appareil, et y accéder.

Match : coups de pied arrêtés et situations exceptionnelles

Dans ce chapitre sur les matchs, nous allons rentrer un peu plus dans le détail et nous intéresser à deux aspects importants des matchs : les façons de marquer sur coups de pied arrêtés et ce qu’on peut tirer des « situations exceptionnelles » (et d’autres évènements de match).

Coups de pied arrêtés

Certaines de vos attaques de base deviendront des occasions sur coup de pied arrêté. Tout comme dans la réalité, vous pouvez gagner beaucoup de points en étant bon sur les coups de pied arrêtés. Il y en a deux types : directs et indirects.

Coups de pied arrêtés directs

Les coups de pied arrêtés directs sont les pénaltys et les coups francs directs. Pour marquer, votre tireur de coup franc attitré utilise sa caractéristique coup franc pour se montrer plus malin que le gardien adverse. Votre gardien utilise, en plus de sa caractéristique gardien, sa caractéristique coup franc pour stopper les coups de pied arrêtés, mais il ne peut pas être votre tireur de coup franc.

Coups de pied arrêtés indirects

Environ un tiers de vos occasions sur coup de pied arrêté seront indirects. Les coups de pied arrêtés indirects sont les coups francs indirects, et le résultat dépend de l’effort fourni par l’équipe. Pour attaquer, vous utilisez (par ordre d’importance) la moyenne de la caractéristique buteur de vos joueurs de champ, la moyenne de leur caractéristique coup franc, et la caractéristique coup franc de votre tireur. Pour défendre, vous utilisez (par ordre d’importance) la moyenne de la caractéristique défense de vos joueurs de champ, la moyenne de leur caractéristique coup franc, la caractéristique gardien de votre gardien de but, et sa caractéristique coup franc.

Situations exceptionnelles

En dehors de vos attaques de base, vous pouvez aussi vous créer des situations exceptionnelles. Ce sont des faits de match qui dépendent des compétences de vos joueurs, plus particulièrement de leur spécialité. Disposer d’un effectif composé d’une bonne proportion de joueurs à spécialité peut être une stratégie à part entière.

Il y a deux types de situations exceptionnelles : les situations exceptionnelles collectives et les situations exceptionnelles individuelles. La probabilité d’obtenir une situation exceptionnelle collective dépend de votre possession de balle (ce qui veut dire que 55 % de possession vous assure 55 % de chance d’en bénéficier).

Les situations exceptionnelles individuelles dépendent des spécialités des joueurs sur le terrain. Avoir beaucoup de joueurs ayant une spécialité peut être un avantage, mais ce n’est pas suffisant. Vous devez également avoir des joueurs avec les bonnes compétences au bon poste sur le terrain pour qu’une situation exceptionnelle en particulier se déclenche.

Pour toute situation exceptionnelle qui survient lors d’un match, la probabilité d’obtenir une nouvelle situation exceptionnelle diminue.

Conditions météo

Certaines spécialités sont plus adaptées à certaines conditions météo. Des conditions météo spécifiques ont un impact sur la prestation de tous les joueurs dès le tout début du match.

Les joueurs techniques gagnent 5 % sur toutes leurs caractéristiques sous le soleil, mais perdent le même pourcentage sous la pluie.

Les joueurs costauds gagnent 5 % sur toutes leurs caractéristiques sous la pluie, mais perdent le même pourcentage sous le soleil.

Les joueurs rapides perdent 5 % sur toutes leurs caractéristiques sous la pluie et sous le soleil.

Quand les conditions météo ont un effet sur les joueurs, vous en serez informé dans le rapport du match, et la note en étoiles des joueurs affectés reflétera leur performance en conséquence.

Évènements de but

Les spécialités (et d’autres caractéristiques d’un joueur) peuvent vous faire gagner des attaques supplémentaires. En plus de ce qui est listé ci-dessous, le joueur qui profite de cette action (souvent, mais pas toujours, le même joueur qui est à l’origine de cette occasion) doit également posséder un bon niveau de buteur pour marquer grâce à ces attaques.

Les joueurs imprévisibles peuvent utiliser leur caractéristique passe pour effectuer de longues passes inattendues s'ils jouent au poste de gardien, défenseur central ou latéral, et leur caractéristique buteur pour intercepter le ballon s'ils jouent au poste de milieu, ailier ou attaquant. Si ce sont des joueurs de champ, leur caractère imprévisible en lui-même peut aussi créer des occasions de but improbables. Plus la caractéristique défense d'un défenseur ou d'un milieu de terrain imprévisible sera faible, plus la probabilité qu'ils fassent preuve de négligence et donnent une occasion de but à l’adversaire sera élevée. Par ailleurs, un ailier ou un attaquant imprévisible avec un faible niveau en passe aura plus de chance de surprendre votre défense en marquant un but malheureux contre son camp.

Les ailiers, les milieux de terrain et les attaquants rapides peuvent se créer une occasion en effectuant une pointe de vitesse. Ceci peut être contré par l’équipe adverse à l’aide d’un joueur défensif (un défenseur central ou latéral) rapide lui aussi. Vous aurez aussi un bonus sur votre niveau de tactique en contre-attaques pour chaque ailier, milieu de terrain ou attaquant rapide dans votre équipe. Votre adversaire peut diminuer ce bonus en ayant des milieux, défenseurs centraux ou latéraux rapides (seul le bonus peut-être annulé, pas le niveau initial de la tactique).

Les ailiers, les milieux de terrain et les attaquants techniques peuvent se créer une occasion si un défenseur ou un milieu adverse est joueur de tête (ce dernier pouvant ne pas être forcément situé exactement à l'opposé). De plus, tout défenseur central ou latéral technique vous donnera une petite chance d'obtenir une contre-attaque spontanée à partir d'une occasion normale ratée de votre adversaire. Cette chance sera d'autant plus élevée que le niveau en passe du défenseur est important.

Les ailiers avec une caractéristique ailier suffisante peuvent se créer des occasions qui devront être conclues par un autre ailier, par un milieu ou par un attaquant. Si le receveur possède une bonne caractéristique buteur, il aura une plus grande chance de marquer ; si c'est en plus un joueur de tête, cette chance sera encore plus grande.

Corner : pour marquer sur corner, votre tireur de coup franc devra avoir une bonne caractéristique coup franc et vous devrez avoir une note élevée en attaque sur coups francs indirects en comparaison à la note en défense sur coups francs indirects de votre adversaire. Il y a deux types de corners. Dans un cas, plus vous avez de joueurs de tête parmi vos joueurs de champ (votre tireur de coup franc ne compte pas), et moins votre adversaire en a, plus vous avez de chances de marquer. N’avoir aucun joueur de tête vous rendra très vulnérable sur les corners adverses et vous aurez très peu de chances de marquer sur les vôtres. Dans l'autre cas, la probabilité de marquer dépendra de la caractéristique buteur du joueur qui reçoit le ballon. Veuillez noter que les corners peuvent conduire à un carton jaune pour l'équipe qui attaque, mais si votre joueur a déjà un carton, il fera plus attention, donc le risque d'avoir un second carton jaune sera plus faible que s'il n'avait jamais reçu de carton au cours du match.

Expérience : les attaquants expérimentés peuvent marquer grâce à leur expérience. Les défenseurs centraux et latéraux inexpérimentés peuvent donner une occasion supplémentaire à leurs adversaires.

Fatigue : les défenseurs centraux fatigués peuvent commettre des erreurs. À moins que l’attaquant adverse ne soit aussi fatigué, ceci peut donner une occasion de but à l’adversaire.

Autres faits de match

Il est aussi possible d’obtenir des évènements supplémentaires dans un match. Leur probabilité d’apparition ne dépend pas de votre milieu, il n’est donc pas nécessaire de dominer au milieu pour en obtenir.

Contre-attaques : même si vous n’utilisez pas cette tactique, il y a une petite chance que votre équipe bénéficie d’un contre. Il n’est pas nécessaire d’être dominé au milieu pour obtenir ces contre-attaques « hors tactique ». Référez-vous au chapitre sur les tactiques pour plus d’informations sur les contre-attaques.

Tirs lointains : même si vous n’utilisez pas cette tactique, il y a une petite chance que votre équipe ait l’occasion de tirer de loin. Référez-vous au chapitre sur les tactiques pour plus d’informations sur les tirs lointains.

Les milieux de terrain costauds, s'ils sont positionnés défensivement (également appelés milieux récupérateurs) peuvent se concentrer sur la récupération du ballon et l’interruption des attaques adverses. En cas de succès, l’attaque adverse sera annihilée. Pour cela, il aura besoin d'une caractéristique en défense suffisante ainsi que d'une bonne endurance.

Les attaquants costauds, s'ils sont positionnés en attaquants normaux, peuvent se positionner idéalement et forcer une seconde occasion de tir et de but après une occasion normale avortée de votre équipe. Ils auront besoin, pour cela, d'avoir un niveau suffisant en construction et en buteur. Ayez à l'esprit que leur jeu physique peut conduire à des cartons jaunes ; cependant, si votre joueur a déjà reçu un carton jaune, il fera beaucoup plus attention dans ces situations.

Vous serez soumis à une pénalité de surpeuplement si vous alignez deux ou trois joueurs ayant la même combinaison de spécialité et de poste, parmi les combinaisons suivantes : les attaquants défensifs techniques, les attaquants normaux costauds et les milieux défensifs costauds. Si vous alignez deux joueurs du même type, vous subirez une pénalité sur leur contribution (4% chacun). Si vous en alignez trois, la pénalité sera encore plus importante (7.5% chacun).

 
 
Server 080